/>

De quoi s’agit-il ?

Un placement immobilier consiste en l’utilisation de fonds pour acheter un bien immobilier. Il peut s’agir tant d’un bien résidentiel (un appartement, un kot, …) que d’un immeuble à affectation commerciale ou professionnelle (des bureaux, une chambre d’hôtel, …), ou encore d’un mélange des deux au travers d’un immeuble de rapport.

Le placement immobilier peut être envisagé dans une optique de « plaisir » (achat d’une seconde résidence) ou comme un pur investissement dans l’optique de faire fructifier son patrimoine au travers de la pierre, grâce à l’augmentation de la valeur du bien et aux éventuels revenus complémentaires.

Pour qui ?

L’épargnant, soucieux de la stabilité de son capital et cherchant des revenus réguliers, y trouvera bien évidemment son compte.
Sachant que les taux d’intérêt actuels des crédits sont parmi les plus bas historiquement, l’investissement immobilier s’adresse également aux personnes ayant une bonne situation mais sans avoir forcément l’argent pour cela. En effet, le crédit est un bon moyen de financer l’achat d’un bien immobilier, puisque les loyers qui en sont issus rembourseront les mensualités de l’emprunt.

Pourquoi ?

L’investissement immobilier permet de combiner rendement et sécurité.
Outre les loyers mensuels, votre bien gagnera en valeur chaque année. Le jour de la revente éventuelle, vous en tirerez très certainement une plus-value.

Avec un rendement moyen qui tourne autour de 4 % (hors plus-value), l’immobilier est donc aujourd’hui une bonne alternative aux placements « bon père de famille » qu’étaient les livrets d’épargne, les bons de caisse ou autres obligations.
De plus, dans un contexte où la pérennité de notre système de pension pose question, c’est une solution idéale pour maintenir son train de vie une fois arrivé à la retraite, sans devoir puiser dans son capital.

Enfin, pour un bien résidentiel, en dehors du précompte immobilier et de la déclaration du revenu cadastral dans votre déclaration fiscale, vous ne subirez pas d’imposition sur les loyers réels. C’est un avantage non négligeable par rapport à une pression fiscale sur les comptes-titres qui n’a fait que se renforcer au fur et à mesure des années.

Il est essentiel de bien investir son argent dans le contexte actuel, car l’inflation grignote chaque jour le capital placé simplement sur un compte épargne. L’immobilier présente ainsi une excellente solution à cette problématique.

Toutefois, il est important de se faire accompagner afin de combiner tous les aspects d’un bon placement immobilier : est-il plus intéressant d’acheter du neuf ou de l’ancien ? Résidentiel ou commercial ? Dans quelle commune ? À mon nom ou en usufruit/nue-propriété avec mes enfants ? Comment serais-je taxé ? N’hésitez pas à contacter Pareto pour obtenir de l’aide de nos consultants pour vous guider si vous souhaitez procéder à de tels investissements.

En savoir plus

Tout savoir sur l'investissement immobilier

Investissement immobilier : rendement

Investir dans l’immobilier est attrayant pour beaucoup. Mais comment s’y prendre ? Quel est le rendement que vous pouvez attendre ? Comment réduire les coûts au minimum et qu’en est-il de la fiscalité ? Ce ne sont pas les seules questions pertinentes qui font ou défont votre investissement immobilier. Commençons par le commencement…

Gestion de patrimoine : pourquoi et comment investir dans l'immobilier ?

L’investissement immobilier

Par ces temps difficiles où chacun cherche à se protéger contre l’inflation, l’immobilier représente une alternative intéressante. Placement sûr par excellence (ne dit-on d’ailleurs pas que le belge a une brique dans le ventre ?), l’investissement immobilier a ceci d’intéressant qu’il va combiner différents « rendements ». Explications.

Placement immobilier : qu'est-ce que l'effet de levier ?

Qu’est-ce que l’effet de levier en immobilier ?

Il s’agit d’obtenir une rentabilité supérieure au taux d’emprunt. De cette façon cela vous permet d’acquérir des biens supérieurs, grâce au montant emprunté, tout en obtenant une rentabilité sur vos fonds propres ainsi que sur vos fonds empruntés.