/>

Dans notre pays, les impôts sont souvent perçus sous la forme de retenues à la source (ou précompte). Le précompte professionnel en est l’exemple le plus connu. Existe aussi le précompte mobilier, qui touche les revenus issus d’actions ou d’obligations. Mais en quoi consiste cette retenue à la source et quel est son objectif ? Vous le découvrirez dans cet article.

Qu’est-ce qu’un précompte ?

Tout est dans les termes : il s’agit d’un prélèvement avant l’échéance de l’impôt final. Un précompte est une sorte de paiement anticipé sur l’impôt total dû pour une année donnée. De cette façon, les contribuables ne se retrouvent pas à devoir régler en une seule fois un montant important d’impôt. D’autre part, les autorités fiscales s’assurent par la même un revenu périodique, sans devoir attendre la fin de l’année pour recevoir l’impôt de la part du citoyen.

Quels sont les types de précomptes ?

La forme la plus fréquente de retenue à la source est, sans aucun doute, le précompte professionnel. Ce précompte est déduit mensuellement de votre salaire brut et sert d’avance sur l’impôt personnel dû pour l’année donnée. Si vous avez payé trop d’impôt à la source, l’administration fiscale vous remboursera l’excédent l’année suivante. Si vous avez payé trop peu, vous devrez payer un impôt supplémentaire au moment de régler l’addition. En plus du précompte mobilier, la Belgique connait également des précomptes mobiliers et immobiliers, mais nous en parlerons plus en détails dans le prochain article.

Qui retient l’impôt à la source ?

C’est l’employeur (ou l’entreprise) qui déduit le précompte professionnel du salaire brut versé à l’employé ou au cadre. La retenue à la source est ensuite versée au Trésor public. Le précompte professionnel est également dû sur d’autres formes de revenus : pensions, revenus de remplacement, indemnités de maladie, etc.

Quel est le montant d’impôt à la source dû ?

Le montant de l’impôt que vous devez payer dépend naturellement du montant de vos revenus. Étant donné que le revenu de l’année en cours ne peut être déterminé en avance avec exactitude, le montant du précompte n’est jamais qu’une estimation, faite sur la base de barèmes. C’est la raison pour laquelle vous devez encore payer des impôts supplémentaires ou en récupérer lorsque vous recevez votre avertissement extrait de rôle.

Vous avez d’autres questions sur l’optimisation de vos revenus ? Alors n’hésitez pas à nous contacter.